30.6.14

Summertime

Ces derniers temps, chaque fois que j'allais voir le jardin (et pour être franc ce n'était pas souvent), j'entendais dans ma tête la voix de Janis Joplin chanter "Summeeeeertime time time...". Sa voix raillée, à la limite du désespoir collait parfaitement bien au tableau que représentait mon jardin. De l'herbe sèche, voire cramée. Le retour du champ de rumex, monté à graine. Des plantes grillées, des assoiffées, victimes du manque de temps à consacrer aux arrosages, des tiges défleuries, bercées par le vent, des roses fanées...



Geranium oxonianum que j'hésite à rabattre complètement...

 Ca ne pouvait plus durer! Aussi, j'ai décidé aujourd'hui de consacrer ma journée entière au jardin. Ou presque. Il a fallu que j'écourte mon entreprise à cause de la rallonge électrique qui a fondu à la fin de la tonte. Résultat, ma tondeuse toute neuve est dans le coma (il faut absolument que je trouve le moyen de réparer sa prise fondue) et en panne de rallonge, je ne peux plus brancher la pompe du puits (car ça fait 2 ans que je dois installer l'électricité dans le cabanon mais... je ne suis pas électricien!)
Bref, j'ai quand même eu le temps de passer la tondeuse, tailler tout ce qui était fané (ou presque), d'arracher quelques mauvaises herbes, d'aller acheter des copeaux de bois, pour peaufiner le bout du massif (qui était déjà en train de se faire envahir par la mauvaise herbe). Et le tout installé, ça pète!


Il commence à prendre une belle gueule ce massif. D'ailleurs ce matin, en allant chercher une bricole en jardinerie, je suis tombé sur un Buddleja "Buzz" blanc. Sa taille ne doit pas dépasser 60x60. C'est exactement ce qu'il me fallait pour boucher le trou derrière la Nepeta (et qui commençait sérieusement à agacer ma moitié). Il ne m'a pas fallu 3 ans pour réfléchir! Direct dans le panier! Ca aurait été dommage de passer à côté parce que j'aime beaucoup le résultat





Seul point négatif. Placé tel qu'il est, il va m'être difficile de mettre le nez dedans. Tant pis, je prendrai mes doses chez "Royal red"!

Autre nouveauté, les Allium sphaerocephallum. Cadeau d'Armelle et Gisou, reçus et plantés l'automne dernier. Je ne connaissais pas et je suis en pleine découverte. Et alors pour le coup, un énoooorme merci les filles parce que ces Alliums, j'en suis complètement dingue! Je les trouve vraiment magnifiques! J'ai voulu les associer avec Rudbeckia alba. C'était un essai et j'en suis content! Reste plus qu'à attendre que ce petit monde grandisse tranquillement. C'est prometteur!







Bouton de Rudbeckia alba

Il y a quelques mois de ça, avant que mon divorce ne soit prononcé avec la Truff', j'avais eu en cadeau une petite lavande. Elle essayait de survivre dans son pot en zinc, posé sur le coffre EDF. Et cet après midi, avec un reste de pouzzolane, j'ai eu envie de l'intégrer au jardin, dans le futur massif blanc/bleu. Ca habille un peu plus ce coin du jardin.


Ces derniers jours auront été aussi l'occasion d'une très belle remontée de floraison de la Clématite 'Ville de Lyon'. Sa première floraison m'avait offert 4 ou 5 fleurs. Mais là, c'est l'explosion!




C'est aussi la période pour retrouver le doux parfum des fleurs du Trachelospermum jasminoïde. Cette plante qui a une place à part et que j'affectionne particulièrement. Elle symbolise une journée bien spéciale dans ma vie.


Et pour clôturer ce post de début d'été, c'est le retour du grand ami du jardin : Le Moro Sphynx !



Très belle semaine à vous !

16.6.14

Un peu de jardin, en vrac

Ces 15 derniers jours, le jardin a eu la visite de bons nombres d'amis et membres de la famille qui n'avaient pas vu le jardin depuis un petit moment. Parfois 1 année. Ou 2. Chaque fois, j'ai entendu des "Wouaw quel changement!" "Mais il est trop joli ce jardin! T'as bien bossé!" "Comme c'est beau!" "Quand j'aurais une maison, tu viendras faire mon jardin ?"

Comme ça m'a fait plaisir d'entendre ces compliments! Le jardin est tout bébé et déjà, il touche par ses floraisons. Ces petites phrases m'ont donné un peu plus confiance et m'ont fait prendre conscience que ça n'était plus les prémices du jardin, mais que les choses commençaient déjà à s'installer. Que j'avais un jardin et plus un terrain à transformer en jardin. Il me reste encore beaucoup d'envies, beaucoup de trous à boucher, beaucoup d'herbe à grignoter et j'ai confiance. Confiance qu'au final, le jardin va tout déchirer, malgré sa petite taille. Le ptit Greg a pris du boost pour de longues saisons..!!

Alors pris dans mon élan, je vous emmène faire un petit tour des nouveautés.

La clématite violette plantée au pied de l'arche explose de fleurs! Je ne pensais pas qu'elle se développerait si bien 1 an après sa troisième transplantation! Les moineaux l'aiment bien aussi. Souvent, je les surprends à se reposer parmi les fleurs.




Le rosier 'Enfant d'Orléans' présenté sur le précédent billet a changé de couleur. Avec le soleil, il a pâlit et ressemble plus aux photos trouvées sur le net. Qu'il soit pétant ou pâle, je l'adore!


La Gaura 'Rosy Jane' est de retour, plus opulente que l'an dernier! Et malgré une taille au sortir de l'hiver, ses pousses partent dans tous les sens et se tordent, donnant une allure toute fouillis de jolis papillons


Juste à côté, le Penstémon 'Chocolat' bouture-cadeau d'une jardinaute bretonne à l'automne 2012 fleurit abondamment.




Au début du mois, j'ai planté 2 petits godets de Cosmos blanc, entre la Népéta et le Physocarpus 'Little Devil'. Ils peinent un peu à grandir, mais m'offrent quand même quelques fleurs... Dont j'espère pouvoir récupérer les graines pour l'année prochaine!


Au fond du jardin, il y a 2 ans, j'avais planté un bébé Rose trémière dont je ne connaissais pas la couleur. Et pour être honnête, je l'avais complètement oublié! C'est au milieu du printemps, quand j'ai vu ses grosses feuilles, que je me suis souvenu de sa présence. C'était donc une belle surprise de découvrir ses fleurs! Ma moitié, qui déteste les roses trémières, a reconnu que c'était joli. Comme quoi..!


En jardinière, la bouture de l'hortensia de ma mamie s'épanouit. Première floraison, donc découverte de la couleur. J'adore! J'espère qu'il me donnera une belle grosse plante au fil du temps, car il est planté contre un mur, face à la fenêtre de la grange qui survivra à la restauration.



On reste avec les hortensias, mais on retourne en pleine terre. Il y a deux ans, j'en avais planté un rose soutenu (je n'ai pas son nom). Il n'a pas fleurit l'an dernier et du coup, j'en avais oublié sa couleur. Je savais qu'il était rose, mais je ne savais plus comment.
Je ne m'attendais pas à ce qu'il fleurisse cette année. Je pensais que la terre ne lui plaisait pas. Et finalement, si! Et quel bonheur de redécouvrir ce superbe rose!



L'été sera officiellement lancé à la fin de la semaine. Les Buddlejas vont bientôt fleurir... Les papillons sont déjà au rendez-vous! En attendant, ils butinent les sauges. Ce week-end, c'est 'La petite Tortue' qui nous a rendu visite!


Passez une belle fin de soirée (ou une belle journée!)

8.6.14

Enfant d'Orléans

Je suis un enfant d'Orléans. J'y suis né. Nous en sommes parti, plusieurs années puis nous y sommes revenus. Et j'en suis reparti, pour rejoindre ma tendre moitié en Touraine et y poser définitivement mes valises. J'aime tellement la Touraine, ses vignes, ses petites vallées, ses châteaux que je pourrais presque renier mes origines. Presque. Parce que je n'oublie pas ma famille. Et entre nous, c'est bien la seule chose qui me rattache à cette ville. Ma famille, des amis. Sans eux, il est certain que je ne poserai plus un pied en terre loiretaine.

Aussi, je trouvais intéressant de planter au jardin un petit clin d'oeil à ces origines orléanaises, une petite dédicace à ma famille, à mes amis, aussi. Et ce petit bijou s'appelle 'Enfant d'Orléans'. C'est un rosier que je suis allé chercher chez Francia Thauvin herself fin février. Je n'ai pu la rencontrer car elle était en déplacement, mais je me suis entretenu avec son adorable fille.

Et cette semaine, ses premières fleurs se sont ouvertes. J'ai été très étonné par sa couleur. D'un rose très profond, presque rouge. Sur la photo de présentation du rosier, les fleurs sont rose pâle. Je ne cache pas que je me suis demandé si c'était bien 'Enfant d'Orléans'... Et ma foi, en parcourant un peu le net, il semblerait que ce soit bien le bon rosier. Jugez plutôt!




En association avec une sauge violette

Je reste encore un peu sur la réserve. Si parmi vous se cachent d'heureux propriétaires d'Enfant d'Orléans (Sophie, j'attends avec impatience ta floraison!), je serais ravi d'avoir vos avis. J'hésite à contacter Francia Thauvin. Si jamais c'est moi qui me plante, ce serait dommage de lui gaspiller son temps!

Je vais maintenant faire un mini-hors sujet (bien que l'on reste dans l'univers de la rose) et vous présenter une association qui fonctionne cette année (il y avait eu un léger décalage de floraison l'an dernier). C'est 'Glamis Castle' + 'Clématite Ville de Lyon'. Dans quelques temps, quand ce petit monde sera définitivement installé, ce devrait être plus opulent et rendre vraiment bien. Surtout que je joue le fainéant : je laisse la clématite faire ses pousses dans le rosier.


Je vous souhaite un bon dimanche, un bon lundi de congé pour ceux qui ne travaillent pas (ce qui n'est pas mon cas!). Profitez du soleil, de la chaleur, du jardin..!