27.2.14

<<< 09.13

Je ne sais pas pourquoi, mais j'étais persuadé que les rétrospectives lancées par Marie-Claude s'arrêteraient avec le mois d'août. Peut-être parce que dans mon jardin, septembre ne reflète plus très bien l'été... Je me souviens qu'en septembre, j'ai commencé à voir les couleurs de l'automne. Des feuilles jaunies, sur le cornus 'Midwinterfire' et les spirées. Quelques feuilles rouges, sur les vignes vierges du terrain en friches... Aussi, j'ai bien senti le début de l'automne arriver. J'ai donc voulu effectuer un déplacement. Celui de deux spirées, plantées depuis 2 ans, que j'ai mis entre le lilas 'Sensation' et le Prunus Triloba. Leur place initiale ne me plaisait plus, et j'avais envie d'associer 'Anthony Waterer' et 'Goldflame'.

C'est donc une photo d'ensemble du résultat que je présente pour septembre.


Je suis satisfait de ce déplacement, car ça apporte un peu de volume à cette partie du jardin, que je souhaite abondante en arbustes et fleurs.
En arrière plan à droite, on peut voir le Sureau 'Black Lace' et ses 3 pousses de l'année qui ont dépassé les 2m de haut! Pour rappel, il a été planté en 2012!

Ma photo préférée


C'est ce syrphe, que je ne connaissais pas et que j'avais soumis à une identification. J'ai beaucoup aimé son temps de pause de quelques minutes, pour une toilette avant de repartir en voyage...

La mosaïque du mois


Rosier 'Glamis Castle', Sauge Violette de Loire, Gaura 'Rosy Jane', Physalis, Cosmos jaune.
Peu de floraisons en septembre au jardin. Deux rosiers plantés cette année donc trop jeunes pour faire de belles remontées... Et toujours le même problème : manque de floraisons d'été

La découverte du mois



C'est l'Aster surprise qui accompagnait les iris que m'a donné ma grand-mère au printemps. Je les ai trouvés délicats et leur couleur, qui n'est pas celle de prédilection dans le jardin, m'a beaucoup plu!

La déception du mois


Sans doute le manque de floraison. L'aspect tristoune du jardin, qui commençait à rentrer dans sa phase de préparation au sommeil. Je me le répète pourtant assez souvent, ce n'est qu'avec le temps que le jardin prendra ses formes et se remplira!

L'association du mois




Je l'ai déjà présentée il y a quelques temps, mais elle revient en septembre. C'est le Cornus 'Midwinterfire' avec ses feuilles qui commencent à se teinter de jaune et les Heuchères 'Obsidian'

C'est ainsi que se termine ma (courte) rétrospective du mois de septembre 2013!

Bonne soirée 

25.2.14

Visite imprévue chez Francia Thauvin

Vendredi, j'ai profité d'une halte d'à peine 2 jours en terres orléanaises pour rendre visite à la Pépinière Francia Thauvin dont Sophie m'avait vanté les mérites.
Une très belle serre, remplies de rosiers et d'arbustes. Je n'ai pas pris le temps de tout regarder. D'une parce que je n'avais pas beaucoup de temps et de deux parce que ma moitié s'est vite lassé! 1h, c'est déjà trop long! Alors pour le prochain coup : penser à se dégager 2h en solitaire pour y aller!

J'ai vu pas mal de choses, que j'avais noté dans mon carnet, tels 'Fraises des bois' et 'Pomponella'. Mais il a fallu que je reste très raisonnable. Alors je me suis contenté de prendre 'Enfants d'Orléans' qui était en racines nues. Comme je savais pertinemment que je ne pourrais pas le planter avant une grosse semaine, la fille de Francia Thauvin (parce que je cite "chez nous, c'est une histoire de filles") m'a très gentiment proposé de le mettre en pot. Si bien qu'il peut attendre patiemment sous la pluie, le temps qu'une accalmie se profile pour le planter.
Sa place est toute trouvée. Il sera au pied de l'arche, à côté d'une sauge violette et devant 1 pied de clématite violette. Il lui fera de l'ombre, c'est parfait!




Crédit photo : Pépinière Francia Thauvin
Je suis aussi reparti avec un Viburnum bodnantense. Son intérêt est principalement hivernal. Une floraison de décembre à mars, sur des branches dépourvues de feuilles. Des grappes de fleurs très odorantes. Une couleur flamboyante en automne. Aucun intérêt à la belle saison. Pas grave. Suffira d'y associer une clématite d'été et le tour sera joué!
Lui, ira contre un grillage, entre le Cornus alba 'Aurea' et le Physocarpus 'Diable d'or'. Histoire d'apercevoir des fleurs au jardin en plein hiver, au chaud dans la maison... quand bien évidemment nous aurons crée la baie vitrée.


Ce matin j'ai fait un tour rapide du jardin entre deux averses. Je n'y étais pas allé depuis 4/5 jours because pas présent. Le premier crocus est sorti, se fait manger... et à cause de la pluie je n'ai pas pu le voir ouvert... Les bourgeons du Malus coccinella Courtarou gonflent, gonflent, gonflent...! J'ai hâte de le voir s'épanouir! Le forsythia fleurit timidement. Le Prunus triloba est prêt à ouvrir ses fleurs! J'ai hâte! Les clématites, elles, s'éclatent! Tant mieux, elles me feront plein de fleurs!
Et les narcisses se sont ouverts, me faisant donc découvrir leurs "tête-à-tête" que je ne connaissais pas. Du plaisir!


Allez, je file sur vos blogs, car j'ai pas mal de retard!

19.2.14

Des triplés et des jumeaux

En faisant mon petit tour au jardin ce midi, je suis tombé sur une drôle de particularité. Je vais avoir des triplés et des jumeaux!


VOUS AVEZ DÉJÀ VU CA ?


Je profite de ce (court) billet pour mettre en avant la première fleur officielle de l'année 2014...

Camelia Marguerite Gouillon


17.2.14

Une belle journée printanière

Premier jour de vacances. Il fait un soleil radieux. A 17h, il y avait encore 12°C à l'ombre (sachant que le thermomètre est placé sur la face de la cabane qui ne voit jamais le soleil). Les oiseaux gazouillent, les abeilles charpentières prennent l'air, draguent et s'accouplent. Sur les pierres, on commence à voir les lézards. Si, si, je vous assure! Nous sommes le 17 février et les lézards se dorent la pilule au soleil! (Sophie attention à toi, les photos qui suivent risquent de te faire tomber de ta chaise!)



Au jardin, les plantes continuent lentement leur réveil. J'attends toujours les premières fleurs du Crocus Jeanne d'Arc! Les tulipes prennent leur temps, le forsythia est presque prêt, les rosiers font leurs pousses, les narcisses s'engraissent un peu...

Et puis je remarque que les bourgeons de fleurs du Prunus Triloba sont bien avancés, depuis 3 semaines. Je note que l'Hydrangea rose qui n'a pas fleurit en 2013 est dans sa lancée, lui aussi. Et puis il y a le Sureau noir 'Black lace' qui commence à débourrer. J'ai peur que ce soit un peu trop tôt. Mais bon. C'est comme ça... J'ai croisé le p'tit papy qui jardine juste à côté de chez nous. Il est sceptique. Trop d'eau, pas de froid... Je l'ai senti un peu pessimiste. Comme si ça allait nous tomber sur le coin du nez incessamment sous peu.


Oui, c'est une belle journée printanière que nous avons eu là. Au beau milieu de l'hiver. Et pour le coup, ce soleil et cette douceur ont eu le dessus sur la raison. Car ce matin, j'ai fait le tour des jardineries du coin. Les étalages sont encore bien vides. C'est frustrant. On pourrait se dire qu'avec cette douceur on pourrait y trouver plein de fleurs. Mais non. C'est encore trop tôt!
Ceci dit, je suis quand même revenu avec deux spirées. Goldflame et Anthony Waterer. Je les ai déjà au jardin, mais j'avoue que je les aime vraiment bien. Et pour le coup, j'ai pour elle un bel endroit.
Il y a quelques jours, j'écrivais ma décision de supprimer l'allée d'herbe parallèle à l'allée gravillonnée. J'hésitais à y mettre un rosier, un arbuste, des vivaces... Il ne me fallait pas quelque chose de trop haut, car je voulais garder une vue sur le jardin tout en étant assis dans l'espace "apéro du soir". Ce sont donc les 2 spirées qui vont boucher le trou.


Au devant d'elles, je pourrai planter des vivaces un peu plus basses, histoire de créer de jolies associations d'été. Il y aura quelques bulbes de printemps, aussi je pense. J'ai encore le temps d'y réfléchir...

Plus haut, j'écrivais que j'avais déjà Anthony Waterer dans le jardin. Ce qui est quand même étrange, c'est que celle que j'ai acheté cet après-midi a un feuillage beaucoup plus découpé que celle que j'ai déjà. Au début, elle m'a fait penser à "Crisp". J'ai posé la question à la fille de la pépinière, mais elle n'a pas su me répondre... Allez savoir...


 Allez, il va falloir profiter des 2 petits jours de soleil qui s'annoncent. Parce qu'après quoi, c'est le retour de la pluie... et a priori, toujours sans gelées..!

12.2.14

Un point c'est'août (2013) !

Marie-Claude a donné le top départ! Il est temps de lancer la rétrospective d'août 2013! On ne déroge pas à la règle. Photo préférée, mosaïques, surprise, déception, association... Tout y sera. Ou presque. Je zappe la déception et l'association car je n'ai rien pour alimenter ces points. En revanche, pour les plus téméraires d'entre vous, il y aura en bonus : "les insectes d'août".

Alors on y va !

La photo préférée

C'est ce cliché d'une fleur de Lagerstroemia indica Yang-Tsé. Planté en septembre 2012, je le laisse tranquillement s'installer sur la terrasse. Peut-être un peu trop près du mur certes, mais j'avais lu à cette époque qu'il était préférable de le palisser contre un mur... On verra ce que ça donne...



Les mosaïques du mois

La première, dans les tons rouge. C'est l'Acer palmatum Red emperor et l'Althéa qui la composent.



La seconde, dans les tons jaune. Tournesol, Dahlia "Sunny boy" et Cosmo orange.


Et pour la dernière, c'est Gaura Rosy Jane qui fait sa belle. Petits papillons blancs bordés de rose.


La surprise du mois

C'est la découverte de la floraison de la Sauge Violette de Loire. Un violet profond, qui me fait penser à du velours. C'est une couleur très subtile, tout en classe.


Comme je l'écrivais en introduction, je ne passerai ni par la case "association" ni par celle de la déception. Je ne me souviens pas avoir été déçu. Peut-être par l'ensemble du jardin, qui n'est pas très fleuri l'été. Mais ça, ça se travaille. Le jardin est tout jeune, j'ai encore le temps de remédier à ce problème... Et c'est pour cette raison qu'il n'y a pas encore de belle association en été...

Mais pour me faire pardonner, pour celles et ceux à qui aiment les insectes du jardin, voici le petit...

Bonus!








En vous souhaitant une excellente soirée...!

11.2.14

Un petit tour au jardin

Cela faisait quelques jours que je n'avais pas pu faire de petit tour au jardin. La faute à la météo. Toute cette pluie ne m'incite pas à sortir. La faute au manque de temps, aussi. Même si les jours rallongent, il fait nuit encore relativement tôt.

Aussi, ce matin dès le sortir de sous la couette, j'ai bravé les 2°C matinaux avec l'appareil fixé sur le trépied et je suis allé prendre quelques photos. Et mine de rien, ça évolue assez rapidement!

Les tulipes poussent

Un peu partout où j'ai planté des bulbes, les tulipes montrent leurs têtes. Certaines sont plus avancées que d'autres. Bizarrement, ce sont celles qui doivent fleurir en avril/mai qui sont plus avancées que celles qui devraient fleurir vers mars...




Les crocus Jeanne d'Arc surgissent

Au jardin, outre le fait que j'ai eu un coup de cœur pour leur floraison, je trouvais amusant de planter des rosiers portant le nom d'hommes ayant laissé une belle trace de leur passage en Touraine (Léonard de Vinci et Pierre de Ronsard).
Je suis né à Orléans, et j'y ai passé quelques années de ma vie. Ma famille est toujours là-haut et c'est sans hésiter que j'ai planté au jardin des Crocus Jeanne d'Arc, femme illustre qui a libéré la ville des Anglais en 1429. (L'autre clin d’œil arrivera plus tard au jardin, car j'envisage d'y planter le rosier Enfants d'Orléans). 

François m'avait mis en garde. "Attention, il est possible qu'il faille 2 ans à ces bulbes pour s'installer et fleurir". Je ne m'attendais donc pas spécialement à les voir pointer le bout de leur nez cette année. Et finalement...




Des perce-neiges ont rejoint le jardin

C'est grâce à François et à sa saga du blanc-bec que j'ai réellement découvert les galanthus. 
Dimanche, en jetant un œil dans le terrain "abandonné" derrière chez moi, j'ai aperçu une belle étendue blanche. Je suis allé voir de plus près et j'ai eu la surprise d'y trouver des perce-neiges. Il faut dire que toutes les ronces et lauriers ont été broyés en fin d'été donc j'y découvre les plantes cachées jusqu'alors...
La tentation a été trop forte. Je ne vous cache pas que j'ai culpabilisé. J'ai eu le sentiment de violer une propriété privée (ce qui est en quelque sorte le cas). Personne n'y vient plus depuis 20 ou 30 ans (sauf l'an dernier, pour tout broyer)... et avant que le sort ne soit jeté sur cette parcelle en friche, j'ai eu le culot d'aller piquer quelques bulbes. Qu'on vienne me passer les menottes, qu'on me colle une amende de 10 000 dollars, qu'on me jette au cachot car j'ai volé des Galanthus (ceci est un Mea Culpa! Et puis il en reste plein...). Notons toutefois que je ne me serais jamais permis de faire ceci dans le jardin d'un particulier!
Mais ils sont si mignons dans mon jardin... Reste plus qu'à espérer qu'ils perdurent et tiennent le coup de cette transplantation...






Et puis en vrac...

Le grand Forsythia se prépare à fleurir...


Le Physocarpus Diable d'or sort ses premières feuilles de l'année


Les bulbes de Jacinthe forcée, plantés il y a deux ans survivent tant bien que mal aux attaques des morfales. Beaucoup de tête croquées. Si j'ai la chance d'en voir fleurir une ou deux, je m'estimerais heureux!


J'ai la grande surprise de voir, ici et là, des narcisses surgir de nulle-part. Bulbes égarés, puis oubliés. Je vais les laisser se diviser, tranquillement...



Et la Desperate Birdhouse attend ses futurs locataires (enfin j'espère). Elle brave les pluies, le froid et les UV depuis 2 ans et demi... Elle vieillit mal, mais tant pis. Je l'adore.


Et puis sans photos, car elles sont loupées, il y a la clématite violette qui s'est vraiment réveillée et le rosier Reine Victoria qui lui s'excite! Il n'en finit plus de faire de nouvelles pousses, encore et encore, comme si nous étions en avril! Reste à espérer un maintien des températures pour les 6 prochaines semaines... Qu'on nous colle pas une alerte grand froid pour fin février! Ce serait fâcheux!