22.10.14

Ma semaine au jardin (1/2)

Elle est là! Je l'attentais avec impatience, la dernière semaine de congés avant le rush de Noël (eh oui, dans le commerce, ça commence maintenant!) Il me faut donc m'activer au jardin, faire en une semaine ce qu'il faudrait faire en une saison. Parce qu'à partir de ce week-end, il fera nuit plus tôt et forcément, avec des semaines plus chargées au boulot, impossible de jardiner! Ou rarement.

Alors comme ça fuse dans ma tête, que ma liste de tâches est longue et que mon cher est tendre travaille, je ne peux compter que sur ma motivation. Et depuis samedi, c'est jardin du matin au soir! Et je peux vous assurer que ça ne chôme pas!

LE CAS DU CERISIER
Il m'en aura bousillé des neurones ce cerisier! Des jours de cogitation (parfois même la nuit!). J'ai pris en compte vos remarques, mon ressenti et mon attachement (et celui de mon cher et tendre) pour cet arbre. Le zigouiller était inconcevable. Le donner l'était un peu plus, mais j'avais ce sentiment d'abandon, cette crainte de le regretter. Alors j'ai décidé de le garder au jardin. Oui mais (parce qu'il y a un mais), pour le garder, il fallait quand même changer sa situation. Alors je me suis remonté les manches et j'ai sué comme rarement j'ai sué au jardin. En mode solo, j'ai déménagé mon cerisier!


Planté à +/- 5m de la terrasse, +/- 8m de la maison, il est je pense, parfaitement à sa place. Il va me créer un coin d'ombre à cette extrémité du jardin, ce qui ne me gêne absolument pas. Le hic, c'est qu'à terme, il va bouffer le lilas qui était déjà en place quand nous avons acheté... Au bonheur de mon cher et tendre qui ne l'aime pas du tout! Moi je l'aime bien. Mais bon. Son heure n'est pas encore arrivée!

Quelle galère de l'arracher de sa première place! Je croyais que les racines iraient en profondeur! Que dalle! Elles se sont amusées à pousser à la verticale les bougresses! Je ne m'attendais pas du tout à ça! Résultat, j'ai assassiné Racines!
Et pour le coup, sur les conseils avisés de ma conseillère jardilandaise favorite, j'ai dû effectuer une taille sévère sur le cerisier. Pour compenser la perte de racines. Et là, ça m'a fendu le cœur! Mais c'est pour son bien...

COUIC!

Vous remarquerez que j'ai dégagé les carrés potagers. Ils prenaient trop de place et je n'étais vraiment pas sûr de les utiliser. Et puis j'ai pensé à ma grosse tornade de 40 kilos. Il faut que je lui garde de l'herbe pour se rouler dedans (et accessoirement faire pipi-popo). Parce qu'un peu plus tard, vous verrez ce qu'il se passe de l'autre côté...

L'OLIVIER
Lancé dans mes travaux, la motivation étant toujours au rendez-vous, après avoir déplacé le cerisier (mais aussi le malus qui du coup n'était plus bien placé... mais c'est pour après!), toujours en mode solo, je me suis attaqué à la plantation de l'olivier! J'ai sué autant que pour le cerisier!


La terrasse prend une autre allure! Mais il a fallu que je la retravaille, car j'avais (très) mal calculé mon coup pour le trou. Et résultat, l'olivier était un peu au milieu de tout. Et vas-y que je sors la pioche, que je déplace les grosses pierres et que je passe d'une terrasse rectangle à une terrasse moins rectangle

A l'origine, la terrasse allait jusqu'aux pierres à gauche
Maintenant que l'olivier est planté, le tour de la terrasse est en totale incohérence avec l'ambiance de nos déjeuners estivaux. Il faut que je retravaille tout ça. J'aimerais que ce soit uniforme, persistant et raccord avec l'olivier. J'ai bien pensé à des lavandes, mais elles risquent de manquer de soleil à un moment donné. Et ça veut dire aussi : déplacer le Leycesteria et le rosier 'Rush' ainsi qu'Enfants d'Orléans (qui lui, de toute façon, change de place quoi qu'il arrive!)

Pour en revenir à l'olivier, je ne féliciterai pas la jardinerie (dont j'ignore le nom et l'emplacement) qui a massacré l'arbre vénérable...


Comme je n'y connais rien du tout en taille, je ne sais pas vraiment comment rattraper le carnage pour redonner une fière allure à cet olivier...


ET DE L'AUTRE COTE...
Que se passe-t-il alors dans le jardinet N°1 ? Maintenant que le cerisier n'y est plus et que je suis libre de faire ce que je veux (ou presque, parce que mon cher et tendre veille au grain [même si j'ai toujours le dernier mot] )...

JE SCALPE l'herbe le chiendent !


Le Malus, qui était près de la terrasse (derrière les carrés potagers) a pris place dans cette partie du jardin. Il sera le point central lorsque nous arriverons par le petit passage gravillonné. Derrière le câble orange, je prévois de planter, planter, planter et planter... Histoire de créer un petit coin repos entouré de fleurs. Juste de quoi mettre 2 chaises longues, ou bien deux petites chaises, une table basse... Un coin petit-dej, un coin goûter, un coin sieste... Un coin "ce qu'on veut" en somme. Alors évidemment, il y a des sujets qui n'ont plus leur place ici et qui vont bientôt prendre racine dans un jardin ami. D'autres iront ailleurs dans le jardin...

Toujours est-il que le mini-massif "Iceberg" que je devais faire a finalement doublé de volume!


J'ai déjà prévu d'y planter presque une centaine de bulbes : crocus, muscaris, iris, tulipes... Il y a aussi une Sauge 'Patens' bleu, une Monarde blanche, une sauge blanche, les iris bleus de ma mamie, le rosier Opalia, deux géraniums : Rozanne et magnificum, les Asters de ma mamie, une lavande normale et une blanche (que j'ai planté assez serrées pour qu'elles se mélangent)... 

Au pied du Malus, j'ai utilisé des pierres de récup' pour câler une soucoupe en terre cuite pour faire un bain pour oiseaux. Mon cher et tendre trouve ça très moche, mais c'est parce qu'il n'arrive pas encore à imaginer les campanules que j'irai coincer dans les interstices des pierres... Bon c'est à surveiller car si je ne vois aucun piou venir s'y baigner et y boire, ça risque de dégager! Parce que c'est pour eux que j'ai mis ça en place!


Voilà le (long) résumé de ces 4 jours de travail intensif au jardin! Il me reste encore beaucoup de nettoyage, près de 150 bulbes à planter, recouvrir de copeaux de bois toute la partie qui a été désherbée (bon ça, il faut encore aller les chercher!)... et après quoi, je pourrai peut-être me reposer le dos! Parce qu'il trinque le pauvre! 

En tout cas, même si physiquement ce n'est pas de tout repose, psychologiquement, ça fait un bien fou! Et tous ces remaniements au jardin me font prendre conscience que j'ai grandi au jardin. Que mes projets sont un peu plus posés et que les idées s'imbriquent plutôt bien. Pour une fois, je suis presque sûr de ce que je fais. Mon cher et tendre se moque, parce que tous les 6 mois, je change d'avis. Il n'a pas tort. Sauf qu'aujourd'hui, je suis penché sur la structure du jardin. C'est une autre réflexion!

28 commentaires:

  1. Après tous ces changements, tu dois avoir l'impression que c'est un nouveau jardin! Ce sera encore plus évident au printemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Alain, c'est exactement la sensation que j'ai! Quelque part, j'ai aussi l'impression qu'il est plus grand... Peut-être que l'automne y est pour quelque chose aussi...!
      Vivement le printemps, pour voir tous les bulbes plantés cet après midi !

      Supprimer
  2. Bonjour Grégori hé bien tu ne chôme pas , c'est titanesque ce que tu as fais et ton jardin va être splendide j'ai hâte de voir ça.
    Bisous a vous deux et caresses a Heumphrey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis samedi, c'est effectivement du non-stop! C'est tellement ressourçant! Bon par contre le soir, je suis carpette!
      Gros bisous à toi aussi!

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup la nouvelle présentation de ton blog ;-)
    C'est vrai que le pauvre olivier, il a bien trinqué ! :-(
    Repose-toi quand même un peu, ça sert aussi à ça les vacances ;-)
    Des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aline! :)
      Oui, il a trinqué, t'as vu! Nos témoins l'ont sauvé je crois!
      Bisous

      Supprimer
  4. Flûte, mon comm' a été mangé...
    Je disais donc Bravo pour tout ce travail, tu as dû en baver avec l'olivier et le cerisier. Ouf,le plus dur est fait!
    J'espère que le temps sera de la partie pour le reste.
    J'ai hâté de dėcouvrir ton nouveau jardin l'année prochaine.
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui!! J'en ai bavé! le cerisier, il a été secoué dans tous les sens. Je me suis pendu à son tronc, je l'ai fait danser... L'olivier, il a fallu que je traine son conteneur tout le long de la terrasse... Plus de 100 kilos! J'ai utilisé une scie pour découper le conteneur, et j'ai dû monter dessus... Ben au moins, ça fait les biscotos! :D
      Si un jour tu es de passage en Touraine et que tu veux découvrir le nouveau jardin, tu fais signe!!!
      Bisous!!

      Supprimer
  5. Bonjour,
    la photo-bandeau est magnifique : bravo !
    C'est vrai que le jardin avance aussi par des accélérations "brutales" dont on apprécie les résultats dans la durée...
    Bonne fin de semaine
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hervé! :)
      Bonne fin de semaine également !!

      Supprimer
  6. Quel travail ! Quand je pense que j'étais tout fier d'avoir enfin planté une minuscule agapanthe... A côté ce n'était même pas sortir les outils ni enfiler son bleu ! Ton jardin va être très beau au printemps quand la végétation va reprendre ses droits. Bravo ! Quelle bonne idée des lavandes avec l'olivier. Ah, mais aussi des narcisses des poètes et des crocus :) Je dis ça parce qu'on en voit dans les champs d'oliviers parfois. Si tu as besoin de petites plantouilles bouche-trou, dis-moi. Je suis certain de trouver quelque chose :)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore des bulbes ??? François, bulbomanique! ;-)
      C'est du gros boulot oui, mais le plus dur est derrière moi ! Enfin j'ai encore quelques déménagements à effectuer, mais les plus lourds sont passés!!! :)
      Bonne soirée

      Supprimer
  7. Eh bien, je vois que mon homme et moi ne sommes pas les seuls à en baver avec les grands travaux au jardin en ce moment ! C'est encore plus impressionnant chez toi parce que tu as dû repenser, restructurer et déménager des choses déjà existantes... Nous, on dessouche d'anciens lauriers, on déterre de gros cailloux, on modèle nos 50 mètres cubes de terre à la brouette et on déplace une partie d'un muret en pierres sèches : je pensais qu'on était pas mal, mais quand je vois tes travaux d'Hercule avec ton cerisier, ton olivier et toute la (re)structuration du jardin, les bras m'en tombent ! Mais comme tu dis, c'est crevant physiquement mais c'est que du bonheur :) Profite bien de cette fin de semaine au jardin et ménage un peu ton dos quand même, bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu rigoles ? Les tâches que ton évoques sont aussi crevantes! Nous sommes aussi passé par les 40m3 de terre à étaler à la pelle et au râteau, les pierres à déplacer (à déterrer aussi!)... Je n'ai pas plus de mérite que vous, parce que vous devez bien galérer aussi!!
      laisse moi donc vous souhaiter du courage, pour le reste de vos travaux!!!
      Bisous

      Supprimer
  8. Elle est magnifique cette bannière. Quelle énergie!!!!! Ton coin bain d’oiseaux me plaît beaucoup��. Prends aussi le temps de te reposer!!! Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sabrina! Le repos, on essayera d'y penser vendredi! Ca devrait être bon pour cette semaine, parce qu'arrivé 20h, je m'endors sur le canapé! Il ne faudrait pas que je reprenne le boulot complètement scié!
      Bonne soirée!

      Supprimer
  9. J'ai beaucoup ton bain d'oiseau, mais un conseil, à raz de terre les oiseaux sont plus vulnérables (chats), j'ai installé le mien en hauteur. Ne t'inquiètes pas dés que les oiseaux l'auront repairé ils viendrons, tous les soirs je me régale de les voir faire. Ménage ton dos, le mien aussi est cassé, c'est le lot de tous les jardiniers, jardinières mais quel bonheur de mettre les mains dans la terre. Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un risque que je leur fais courir, je sais bien... Surtout qu'à la maison, on a Dudu la tueuse de pious (c'est la chatte)! Mais je ne me voyais pas construire une tourelle pour le bain. Je me serai fait engueuler par mon cher et tendre, sans doute :-D

      Supprimer
  10. 20/20 !!!!! note d'excellence pour ton travail colossal....et le résultat époustouflant ; je sais de quoi je parle hein ;-) Ta réflexion sur le réaménagement de ton jardin est très judicieuse et j'ai vraiment hâte de voir ton massif Iceberg dans quelques jours puis plus tard avec tous ces bulbes ; ça va être GEANT ! Gaffe quand même à ton dos et à ta....carte bleue ! Là aussi je sais de quoi je parle :-D Allez, je traîne pas plus parce que j'ai passé la journée au jardin et maintenant ch'uis à la bourre pour préparer la popote. Mon dos salue le tien :-) et je te fais plein de gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 20/20 ??? Tu es sure de toi là ? Canon ! Merci maîtresse! :)
      J'ai aussi très hâte de voir fleurir les premiers bulbes de ce massif !! Vivement le printemps!!
      Bisous!

      Supprimer
  11. Quel boulot ! Et tout ça a pour point de départ ton cerisier. Comme quoi quand on met le doigt dans l'engrenage. En tout cas ton jardin parait plus structuré et réfléchi. Après rien n'est jamais définitif, les idées viennent avec le temps et l'usage. C'est ça qu'est bien ;-))
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout part du cerisier (et aussi de l'olivier, qui n'était pas du tout prévu au programme!) ! J'ai eu une belle prise de conscience récemment concernant le jardin. Fini le pifomètre, il faut structurer l'espace!
      Tu as raison sur un point : rien n'est jamais définitif! M'enfin quand même, il serait temps que je me fixe!
      Passe un bon week-end!

      Supprimer
  12. Il suffit que je tourne le dos quelques jours pour planter et replanter de mon côté pour que tu fasses le grand chambard. En tout cas bravo Greg pour ton boulot. Jaime ton idée pour le cerisier, je crois que tu as trouvé le bon endroit. Côté olivier calme toi sur le sécateur, quand ça sera le moment je t'aiderais à le tailler. On fera ça en direct, au téléphone, moi devant l'ordi avec la photo en grand et toi devant ton arbre qui a pas si mauvaise mine que ça, j'ai vu pire. Si c'était pas si loin je serais bien venue un week-end avec mon Bahco et je t'aurais fait un sort, mais bon on fera avec...
    Bises d'une fin de semaine agitée au jardin
    Sabina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sabina,
      Eh oui tu vois! A trop cogité, j'ai fini par trouver! Je suis content aussi de son emplacement. Je crois qu'il sera bien !
      J'aime l'idée de la taille de l'olivier en direct! Tu peux te rassurer, je n'y ai pas du tout toucher encore! J'attends mars/avril, comme tu me l'as conseillé!
      Sinon, tu peux venir un week-end aussi! :) Mais je te préviens, la chambre d'amis n'est pas encore faite! Il faut qu'on aménage le grenier!!! Ou alors, tu partages ta nuit avec les chauve-souris! :D
      Gros bisous!

      Supprimer
  13. Eh ben dis donc ! Quel boulot ! Mais quel changement aussi, tu ne dois plus reconnaitre ton jardin !
    En tout cas, après tous ces changements, tu vas pouvoir rêver à plein de nouvelles plantations :)
    Pauvre olivier ! Il a été bien massacré mais il va sans doute faire de nouvelles branches.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca change, oui... mais ce sera plus fragrant au printemps!! J'ai hâte de vous montrer!
      Bon dimanche Sylvaine :)

      Supprimer
  14. Bonjour Grégory. Je découvre ton blog et je le trouve très sympa. Eh bien moi, ce coin "bain d'oiseaux", il me plaît même sans campanules, car ce qui fait la beauté d'un bain d'oiseaux, ce sont avant tout les oiseaux qui viennent s'y baigner ou s'y abreuver, et ils viendront, n'en doute pas! S'il est en vue depuis la maison, prépare un paire de jumelles pour tes observations, et tu vas pouvoir t'émerveiller. Bon courage dans tes projets et réalisations!

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir Michèle et bienvenue à toi!
    Merci pour tes compliments!
    Le bain pour oiseaux n'est pas visible depuis la maison. Créer une baie vitrée donnant sur le jardin est dans nos projets. Nous allons bientôt commencer à restaurer la grange attenante à la maison... J'ai hâte!!
    Bonne soirée à toi

    RépondreSupprimer