26.9.14

Changement de saison

Il règne encore un air d'été, sur le jardin. L'herbe est jaunie par l'omniprésence du soleil et le manque de pluie. Ici et là, quelques roses font encore de la résistance.

Glamis Castle / J. Du Bellay / Reine Victoria / L. Da Vinci / Opalia

Profitant de la douceur des derniers rayons de soleil, Samantha se repose, sur la treille d'une jardinière abandonnée...


... avant de finir par jouer à cache-cache, lassée des clic clic incessants de l'appareil du photographe amateur.



Oui, il règne encore un air d'été, au jardin.

Et pourtant, l'automne est là. Les matinées sont bien fraîches. Chaque jour, le brouillard rend poétiques les routes à travers champs que j'emprunte pour aller au boulot. Chaque lever et chaque coucher de soleil offre un ciel teinté tantôt de rose, tantôt de jaune. Les arbres commencent à porter les couleurs flamboyantes qui donnent à l'automne ce côté pittoresque.
Et c'est sans regret que j'accueille la saison où chaque végétal se prépare à s'endormir pour l'hiver. Alors que beaucoup songe déjà à l'arrivée de l'été 2015, je prends le temps de savourer chaque instant de ce que la Nature peut nous apporter. Que ce soit l'odeur de la pluie sur le bitume encore chauffé par le soleil, les couleurs d'une cellule orageuse transpercée par le soleil, l'ambiance apportée par l'épais brouillard matinal, les biches et chevreuils broutant au petit matin dans les près noyés par la rosée. Tels sont les trésors apportés par l'Automne.

Au jardin, le jeune Aster alsacium 'Gisou' (ne le cherchez pas sur en jardinerie, il n'est pas disponible à la vente) né dans un petit paradis alsacien, prend ses marques. Une véritable petite merveille qui me fait fondre lorsqu'il se prépare à faner. Tout chiffonné.



Avec lui, l'Automne apporte de nouvelles envies au jardin. Il va être temps de procéder à quelques déménagements, pour faire de la place au bel olivier, sur la terrasse, qui prend l'emplacement du Buddleja. Conséquence directe : trouver un nouvel endroit à ce dernier. Ce qui demande le déménagement des quelques arbustes plantés l'année dernière. Retravailler le massif des butineurs, sans doute. Virer les iris le long de la terrasse. Leur trouver un nouvel endroit. Revoir le passage entre le massif des butineurs et le futur massif 'Iceberg' (vous ai-je déjà dit qu'on s'était foutu de moi avec mes noms de massifs ?). Non parce que les planches de palettes c'est super joli, mais c'est loin d'être pratique! Surtout avec une tornade de 40 kilos au jardin...
Déplacer 'Enfants d'Orléans', qui n'a pas très bien grandit cette année (la faute à la tornade de 40 kilos, qui n'a pas trouvé mieux que lui marcher sur la tronche tout l'été). 'Enfants d'Orléans', je l'imagine associé aux Asters bleus de Mamie ainsi qu'une belle stipa blonde. J'ai cette image qui me trotte dans la tête depuis plusieurs jours et je pense que ça pourrait avoir son effet, à l'entrée du jardin.

L'automne, au même titre que le printemps, apporte avec lui son lot de questionnements, de remises en questions jardinesques. Souvent, je regrette avoir commencé mon jardin sans l'avoir posé sur papier. Je regrette être parti en freestyle, sans vraiment raisonner mes achats (non mais sérieusement, quel jardinier émérite aurait eu l'idée de planter un cerisier dans 200m² ?)
On achète petit, sans réellement se représenter la plante à l'état adulte. Et comme je n'aime pas sacrifier les plantes, je n'imagine pas une seconde les arracher sans état d'âme pour les broyer en paillis. Ca m'apprendra à être impulsif!

L'avantage avec l'automne, c'est qu'il fait nuit un peu plus tôt. Ca laisse du temps supplémentaire pour réfléchir...!

26 commentaires:

  1. Bonjour, tu as très bien décris l'atmosphère automnale, j'aime aussi cette saison. c'est aussi le temps du jeu des chaises musicales pour beaucoup de jardinières et jardiniers alors on se remonte les manches et on y va. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Isa! Eh oui, il faut déjà commencer à se remonter les manches, avant que les grandes eaux n'arrivent!
      Bonne soirée!

      Supprimer
  2. Samantha ? Sans blague, la sorcière bien-aimée ? Je dirais plutôt Terminator, oui, ou Predator.... Ton rosier Glamis Castle fleurit joliment, il va mieux cette année ? Toi aussi tu admires les nappes de brumes suspendues au paysage quand tu pars au boulot ? Je rêve de partir un matin de bonne heure pour faire des photos mais hélas, lève-tôt et moi, ça fait deux ! Parfois je me dis, si seulement je pouvais prendre quelques jours de congés juste maintenant, juste pour ça... Hélàs, c'est encore une période très chargée... L'aster alsacium s'est bien développé chez moi aussi, j'en ai plusieurs exemplaires, et j'adore son petit oeil jaune qui vire au pourpre. Il doit avoir de l'aster cordifolius 'Little Carlow´ dans ses veines... Beau week-end, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui! Sam-Manta ! Tu ne la connaissais pas celle-là ? Tant qu'elle est célibataire, elle reste gentille...
      Glamis Castle m'a fait plusieurs petites remontées, la plus belle étant celle des derniers jours. Mais niveau aspect général, c'est loin d'être ça... Je vais le taille court au sortir de l'hiver et je verrai ce qu'il me fait l'année prochaine.
      Il faudrait que je me motive aussi pour aller faire des photos de la brume au lever du soleil... Un prochain matin, peut-être.
      Je suis vraiment en admiration devant ce petit Aster que tu m'as envoyé. Sa transformation au cours de sa floraison est vraiment très chouette. Changement de couleur, changement d'aspect. Il est vraiment parfait! Merci beaucoup!
      Bon début de semaine à toi et bon courage pour cette période encore chargée!
      Bisous!

      Supprimer
  3. L'automne est une saison si riche pour les jardiniers! J'aime ta vision si sensible des choses!
    La preparation de la saison prochaine est au coeur de nos preoccupations: l'heure est au bilan et tu n'es pas le seul à devoir rectifier quelques erreurs de plantations, d'associations!
    Tu m'as fait rire avec ton cerisier: on a tous cédé à une envie complètement irraisonnée!
    J'admire egalement ceux qui ont concu leur jardin dans leur ensemble, en le projetant dans sa globalité.. Comme toi, j'ai concç coin après coin, massif après massif.. Et je ne regrette pas cela..
    Ma vision du jardin a évolué au fur et à mesure de mes reussites, de mes echecs, de mes rencontres..
    Je t'embrasse
    Bon week end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque saison a sa richesse! Il faut juste que les gens (en général) enlèvent leurs œillères et apprennent à observer le monde qui les entoure... Je crois qu'il n'y a qu'en aimant la nature que l'on est en capable. Les jardiniers ont cette sensibilité.
      Tu as raison de ne pas regretter ce que tu as conçu dans ton jardin, car il est vraiment magnifique. Et quand je visite ton blog et que mon cher et tendre passe dans le coin, il s'extasie toujours devant tes photos!
      Bonne semaine Sophie!
      Bisous!

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup la saison d'automne les jardins ont un regain de beauté !! Les Asters je les aiment aussi je vais en planter pour la saison prochaine j'en ai deux au potager. les tiens sont superbe j'adore leur couleur.

    Bises et bon week- end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui! Dans ta région, ça doit être un nouveau souffle pour les jardins! Moins de chaleur, moins de cagnard... Le jardin revit!

      Bonne semaine à toi
      Bisous

      Supprimer
  5. J'aime ta vision de l'automne . En ce moment je profite mais quand le froid et la pluie seront là j'apprécierai beaucoup moins lol.
    Ce rosier Opalia est vraiment joli.
    Je me suis commandée un rosier Iceberg aussi,et niveau nom c'est toujours mieux que maxi best of lol
    Je crois que c'est notre lot à tous de déménager les plantes,rectifier,corriger. Cette année je m'étais dit " fini les déménagements " et puis il faudra le faire quand même. Tant que ça a moins de 5 ans,tu peux y aller ( j'ai déménagé mes buis au moins 4 fois et ce n'est pas fini!)
    J'ai des amis qui ont planté leur cerisier il y a 30 ans à 2m de leur cuisine. Imagine...je crois qu'il va bientôt être coupé. Pourtant la belle-mère leur avait dit que c'était trop près...c'est ça la jeunesse ! On est plein d'envie,d'energie, de fougue, et puis le temps nous fait apprendre de nos erreurs,c'est la vie! N'aie pas de regrets,il est très beau ton jardin!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons Caro, même quand il fera froid et qu'il pleuvra, on y trouvera du positif, à l'automne. J'en suis sûr!
      Je n'ai pas commandé le rosier Iceberg... D'Iceberg, il n'en aura que le nom mon massif (si on peut appeler ça un massif car il sera tout petit lol). En fait, je compte y mettre des floraisons blanches et bleues (ou violet pâle). Couleurs froides. D'où Iceberg. Il aurait pu s'appeler Banquise aussi. Pôle Nord. Maison du Père Noel... erf!
      Tout a moins de 5 ans au jardin. Donc tout est déplaçable. Mais je t'avoue que je n'ai pas du tout envie de m'amuser à ça avec le cerisier!!!
      Je tâcherai de m'y adapter...
      Bisous!!

      Supprimer
  6. Ah oui, l'automne, ça laisse du temps pour réfléchir et puis du temps pour planter... et ça, c'est encore mieux. Ici on continue de planter pour allonger la saison des fleurs vers la fin de l'automne et bien avant le printemps...
    Un cerisier dans 200 m²... ça devrait tenir. Dans le coin, beaucoup de cerisiers ne se développent pas tant que ça...
    Joli aster ce 'Gisou'
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moui. Quand je dis 200m², c'est la surface "herbée". Mais mon jardin est un peu comme une pièce de Tetris. Un peu biscornu. Il faudrait, à l'occasion, que je mette une photo de sa situation pour montrer que dans 15 ans, ça va me poser problème. Car tout ce qui est au soleil aujourd'hui sera fatalement à l'ombre demain. Et ça finira par coincer...
      Bonne fin de week-end à toi et bon début de semaine! :)

      Supprimer
  7. Greg! Ne regrette rien. J'ai procédé comme toi au gré de mes envies et de mes coups de cœur' j'ai planté, déplanté, replanté. N'est-ce pas cela finalement le plaisir du jardinier ? J'aime bien comme tu parles de l'automne, c'est une saison magique même si ce n'est pas ma saison préférée. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Planter, déplanter, replanter, c'est une vie que je n'ai pas trop envie d'offrir à mes plantes. J'aimerais qu'elles puissent s'épanouir tranquillement, sans être soumises au stress de mes sempiternels déménagements ! :D

      Supprimer
  8. J'ai longtemps fonctionné au coup de coeur également, sans penser au développement et l'envergure future des plantes achetées. Maintenant, j'avoue être plus raisonnée, d'autant plus que mes massifs sont déjà tous construits. Rassure-toi, je n'ai pas non plus conçu mon jardin dans sa globalité, mais au coup par coup. C'est pas grave, c'est aussi ça jardiner, déplacer, remplacer, recommencer ^^

    Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au fil des commentaires, je me rends compte que tout le monde passe par là. Finalement, je culpabilise de stresser mes plantes à changer comme ça. Pour ça que je remets souvent en question mon travail. Il faut tester, essayer pour juger. Se tromper, pour apprendre, certes. Mais je garde en tête que les végétaux sont des espèces vivantes qui ont des besoins, qui réagissent à leur environnement et ça, j'ai du mal à me l'enlever du crâne!

      Supprimer
  9. Comme tu parles joliment de l'automne ! Pourtant, c'est de loin la saison de l'année que j'aime le moins, même si cette fois il commence de fort belle manière. Tu n'es pas le premier à qui je le dis, mais à force de traîner sur les blogs jardin, je vais finir par apprendre à l'apprécier, cette saison !
    En tout cas tes photos sont comme toujours magnifiques, et j'ai un gros coup de cœur pour l'Aster mystère de Gisou.
    Je suis sûre qu'à force de tentatives, de craquages impulsifs et de déplacements a posteriori, tu finiras par trouver l'équilibre qui te convient dans ton jardin (même si j'avoue qu'un cerisier dans 200 m² ça risque d'être chaud à gérer :D) En tout cas, c'est toujours un plaisir que de le visiter virtuellement, alors il faut croire qu'il n'y a pas tant de regrets à avoir que ça ;)
    Allez, haut les cœurs et gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ouiiiii apprécie l'automne! Et tu verras, tu finiras aussi par apprécier l'hiver! Chaque saison a ses trésors, il faut juste savoir les observer. A aimer, chaque saison, l'année reste agréable du début à la fin. Il faut trouver le côté positif de chaque situation. Et ça coule tout seul.
      Merci pour tes encouragements ! (Oui, le cerisier va être dur à gérer!!! :D)
      Tu vas passer par là aussi et je saurai te répéter ce que tu m'as écrit aujourd'hui!!!
      Bonne fin de week-end!
      Bisous!

      Supprimer
  10. Greg, malgré des dessins que je croyais très élaborés, j'en suis au stade où je déplace, je transplante, je chamboule... C'est la vie NORMALE et JOYEUSE du jardinier. Rien n'est vraiment figé dans le jardin ! on savoure une brume matinale en partant au boulot et hop, on rêve aux changements qui pourraient nous faire rêver plus encore et encore plus !!!! Elle est pas belle la vie de jardinier ? Sam est ravissante et pose à merveille et je te fais plein de grosses bises de jardinière qui adoooooooooore l'automne :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Aline, elle est belle la vie de jardinier. Car elle est proche des choses les plus simples. C'est tellement enrichissant!
      Bon ça me rassure que même avec des dessins, on se plante quand même! Parce que niveau dessin, je suis une véritable tanche! Ca m'économisera des "j'envoie valser la gomme au travers de la pièce"!
      Bisous!

      Supprimer
  11. Greg, des dessins j'en ai fait et puis finalement sur place ça ne me plaisait pas, du coup je me suis laissée aller à l'inspiration du moment. Ma pousse jardinière en rit parfois, secoue la tête souvent et de temps en temps me sermonne pour mes coups de coeur,mais finalement c'est MON jardin ! Pour ton cerisier tu trouveras le coin idéal, sinon offre le à quelqu'un qui te donnera en échange des cerises pour ton cher et tendre.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible de me séparer du cerisier. Je me dois de l'assumer. C'est comme quand on achète un chien. On ne doit pas l'abandonner quand il est trop gros!!! :D
      Avoir une pousse jardinière, ça doit quand même drôlement bien aider! C'est un beau moteur!
      Bonne fin de soirée
      Bisous

      Supprimer
  12. Cette année, la remontée des roses est superbe.
    J'adore l'automne qui nous offre de belles couleurs avec les asters, les anémones et les graminées.
    J'ai aussi planté un cerisier, pour faire plaisir à mon fils, mais il n'est pas adapté à la taille de mon jardin. Je crois qu'il va déménager, pas mon fils mais le cerisier, chez mes amis qui ont 15 ares.
    Une année, j'avais gagné un tilleul chez le pépiniériste du coin. J'étais très heureuse, va savoir pourquoi. Il est resté trois ans au jardin et il a fini par partir. Quelle idée j'ai eu de le planter dans un si petit jardin. Ses racines envahissaient les autres plantations qui n'auraient jamais pu leur faire concurrence. Les erreurs que nous faisons, nous apprennent à réfléchir et à structurer au mieux nos espaces.
    Ce qui est bien avec le jardin, c'est qu'on peut faire, défaire et refaire, un peu comme le tricot ;)
    Ton jeune Aster alsacium 'Gisou' est super beau. Un coeur jaune qui donne de la lumière. Les asters nous offrent une belle palette de couleurs. Je les adore ♥
    Tu as vu les yeux de Samantha ? Plutôt inquiétant comme elle te regarde. Mais qui va-t-elle bien pouvoir manger ? Pitié, pas moi. Je préfère filer et te laisser et te dire bonne nuit.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Ha ces jolies photos et ces mots si justes!!! l'automne c'est pas la meilleure période pour moi, le soleil qui joue à cache cache et qui annonce l'hiver ... bref, je préfère le printemps qui annonce l'été
    Et pourtant j'ai aussi plein de choses à faire au jardin et au potager
    des fleurs à changer de places, d'autres frileuses qu'il va falloir rentrer...
    mon jardin n'est pas très grand, mais j'ai aussi envie d'y mettre un fruitier, alors avec zomme, on se documente sur la culture en espalier... mais je sais pas si on peu le faire avec un cerisier?

    RépondreSupprimer
  14. comme cette saison est agréable! nous l'apprécions d'autant plus que le soleil est au rdv. de très jolies floraisons dans ton jardin; ton aster est superbe

    RépondreSupprimer
  15. Ouiiiiiii! Greg ! tu deviens un vrai Tourangeau, tu as remarqué que le ciel de Touraine est rose! à chaque fois que je dis ça ,on se moque de moi, on me rit au nez! impossible d'avoir des preuves, ça ne rend pas en photo! j'adore ce ciel; et puis, arrête de tourmenter tes plantes en les déménageant ( rires! ) j'en suis encore là et je n'ai jamais fait de plan, pas la patience! et j'aime l'automne, moment de transition où les feuillages s'offrent un feu d'artifice avant le tomber de rideau; magique!

    RépondreSupprimer