31.5.14

Chédigny 2014

C'est devenu un incontournable en Touraine. Le Festival des Roses de Chédigny. C'est la troisième année que j'y vais. Ce cru 2014 avait un petit goût de moins bien. Je partais déjà avec une pointe de pessimiste en voyant le programme des rosiéristes présents. Juste 3, du Val de Loire. Comme pour la première fois cette année l'entrée était payante et que Chédigny gagne en notoriété, je pensais qu'il y aurait plus de rosiéristes. Pas mal de monde cet après-midi. Difficile de prendre le temps d'observer chaque rosier. Ca pousse, ça se presse, ça papote. Je ne me sens pas très à l'aise au milieu de ce monde. Je suis assez déçu par les rosiers présents. Pour une grande majorité, ce sont des rosiers que j'appelle 'modernes'. Le type de fleurs et de couleurs que je n'aime pas vraiment.



Beaucoup d'exposants autres que pépiniéristes ou rosiéristes. Déco jardin (avec Legens), huiles essentielles, artistes peintres, gourmandises, fabrication d'hôtels à insectes, expo photo, expo dessins des enfants du village, petits points musique... Tout y est. Ou presque.
Je n'ai pris que peu de photos. D'une parce que face aux passionnés et chevronnés j'ai un peu honte et je reste timide et de deux, parce qu'avec deux rosiers dans les bras, c'est pas facile de prendre des photos! Et vu l'affluence près des stands, valait mieux ne pas traîner si on voulait dégoter de petits trésors... (mais ça, ce sera pour tout à l'heure)

Je me souviens que l'an dernier, Chédigny n'était pas fleurit pour le festival. La faute au printemps pourri. Les rosiers avaient du retard. Cette année, tous les rosiers étaient en fleurs. Seulement avec la pluie tombée ces derniers jours, beaucoup de fleurs étaient abîmées. Mais les façades n'en restent pas moins superbes!






Ghislaine de Féligonde



La maison que je préfère à Chédigny, c'est elle!




Il aura donc fallu que je m'arme de patience pour dénicher les deux rosiers que j'ai ramené. Que j'aiguise mes yeux, aussi. Parce que regarder les rosiers entre 3 fessiers et 6 paires de jambes, ce n'est pas simple! Il faut avoir confiance et prier pour que les personnes présentes à côté lorsque vous êtes à genoux n'aient pas mangé de fayots avant de venir!
Comme je l'écrivais plus haut, j'ai été assez déçu par les rosiers exposés cette année. Pour moi, ça manquait de romantisme. D'ancien. Et les rosiers 'simples', je n'aime pas vraiment ça. C'est joli dans un vase à la maison, mais personnellement, au jardin, j'ai du mal.

Cette année, c'est donc sur Joachim Du Bellay que j'ai jeté mon dévolu. Il faisait partie des rosiers que j'avais envie d'intégrer au jardin. Parce que j'aime beaucoup ses fleurs et parce qu'aussi, je ne pouvais pas le dissocier de Pierre de Ronsard (même si finalement il sont à l'opposé dans le jardin).
Joachim, je l'ai planté au bout de mon massif rose/violet/blanc. Entre le Prunus triloba et la Spirée Anthony Waterer.


J'imagine déjà de grands épis violets et de petites tâches blanches pour l'accompagner (reste plus qu'à trouver qui!). Je ne pouvais qu'être séduit par sa floraison ultra romantique. C'est tout à fait le type de rose qui me fait fondre (même si le parfum est discret)





Le second rosier ramené du festival est complètement à l'opposé. Je l'avais repéré sur une place à Chédigny il y a deux ans et j'avais craqué sur sa couleur. Il s'agit de Rush rose. Je l'ai planté près de la terrasse. J'ai envie que cet espace déjeuner d'été soit encadré par une mini-haie diversifiée (genre 1m20 de haut en moyenne) et je pense que ce rosier fera très bien l'affaire.




Me voici maintenant avec 8 rosiers dans le jardin. Quand on pense qu'il y a 3 ans, il était hors de question que j'en plante un... Comme on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis! Et pour le coup, je ne regrette absolument pas d'avoir retourné ma veste!

32 commentaires:

  1. Comme tu as raison Greg, laisse-toi faire tout doucement par la folie des roses!
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  2. Première fois que j'entends parler de Chédigny !!!! Ce doit être génial de vivre dans un village labellisé "jardin remarquable". Ces façades sont juste adorables (j'ai un coup de coeur pour ta préférée avec sa marquise trop mimi et une couleur de volets inhabituelle). Merci Greg, c'est une ravissante découverte et...c'est décidé : j'irai fouler les rues de ce village, un jour...Pour tes choix de rosiers, je valide à fond parce que j'aurais choisi les mêmes :) Beau dimanche au jardin à toi avant d'embrayer sur une longue, très longue semaine, sans jour férié !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ça doit être agréable, l'été, quand les rosiers sont en fleurs :p
      J'avoue que je n'y suis jamais allé en automne ou en hiver... A voir donc!
      Cette maison violette est mignonne n'est ce pas ? Ce beau violet se marie très bien avec les pierres et les roses...
      Bonne semaine à toi aussi!! Tu sais, je suis dans le commerce alors les semaines ne sont pas forcément longues... Je bosse le lundi, RH le mardi et ensuite 4j avant le dimanche... finalement c'est un rythme qui se prend bien :)

      Supprimer
  3. Je rêve de m'y rendre et figure toi que le rendez vous est déjà pris!!!
    Ce village est sublime et naturellement, on rêve tous d'y habiter!
    Si André Eve pouvait assurer l'embellissement de chaque village de france, ce sera formidable!
    Le paradis..
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui?? Tu y viens quand, en Touraine ?
      Je suis d'accord avec toi, si chaque commune pouvait porter autant d'intérêt pour l'embellissement des rues et le respect des espaces verts, ce serait le paradis!
      André Eve a assuré! Je regrette simplement ne pas avoir l'honneur de le croiser sur ce festival... sa notoriété est locale seulement. Surement pour ça :)
      Passe un bon dimanche!

      Supprimer
  4. J'avais vu un reportage sur Chédigny dans Silence ça pousse, et j'étais restée scotchée par tant de beauté et de recherche végétale à l'échelle d'un village entier. C'est génial que tu aies pu y aller en dépit de l'entrée payante, du manque de rosiéristes et du trop-plein de fessiers flatulents ! Les deux rosiers que tu as choisis sont très différents, mais très beaux chacun à sa façon. Encore une fois, les coloris sont à tomber par terre... J'ai hâte de découvrir quelles associations géniales tu vas encore nous sortir de derrière les fagots !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais, l'entrée est donnée! 2€ c'est donné comparé à d'autres fêtes! Je m'attendais à un peu plus que l'an dernier... et j'ai eu l'impression de manquer... Par exemple, les autres fois j'ai pu trouver des rosiers David Austin... Cette année, non. Enfin ce n'est pas très grave, ça reste chouette à faire! :)

      Supprimer
  5. Voilà un village que je rêve de visiter un jour, mais en dehors de toute festivité pour pouvoir déambuler au calme dans les rues. Je ne connaissais pas Joachim du Bellay, c'est une superbe rose!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi mon avis Ticiia. Pour profiter pleinement du charme de Chédigny, il faut y aller un dimanche tranquille de juin.
      Hier je discutais avec le rosiériste à qui j'ai pris Joachim... ce rosier est le substitut à Pierre de Ronsard pour ceux qui aiment ce grimpant mais veulent un buisson.
      Passe un bon dimanche!

      Supprimer
  6. Avec le soleil, tu as dû passer un bel après-midi Greg. Je me serais régalée avec tous ces stands différents.
    Malgré de manque de pépiniéristes, tu as su dénicher 2 beaux rosiers que tu vas associer divinement bien ;-)
    Bon dimanche Greg,
    Biz,
    Laly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était agréable sous le soleil! L'an dernier, c'était sous la grisaille, le bruine et moins chaud!
      Pour les associations je vais réfléchir... et peut être commander sur le net cet automne et bouder les jardineries... on en fait vite le tour je pense
      Bon dimanche à toi aussi!
      Bises

      Supprimer
  7. Bon, finalement la foule et les rosiers modernes me dissuadent pour l'an prochain ;)
    Mais j'irai certainement visiter ce village avant ou après. Le grimpant rouge sur sa façade me fait un sacré oeil... tu aurais déniché son nom par hasard ?
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas que ça te casse l'envie! Je crois qu'il y a une pointe de frustration dans mon billet car je rêve que ce festival accueille des Monuments tels qu'André Eve ou Francia Thauvin. Chédigny semble être le rendez-vous des tourangeaux! Un jour, peut-être...
      Je n'ai pas le nom de ce rosier rouge. Peut être que l'ami qui était avec moi l'a. Je vais lui demander! Sinon à l'occasion, je ferai un petit détour par Chédigny pour le récupérer!
      Bon dimanche à toi :)

      Supprimer
  8. J'ai déjà vu un reportage sur Chedigny,ça doit être magnifique en vrai...merci pour les photos.Pour les rosiers je pensais la même chose il y a 3- 4ans,pas envie d'en mettre .Ceux qui étaient déjà au jardin me suffisaient,j'en ai même arraché de ceux qui ne plaisaient pas ou étaient tout le temps malades...puis finalement je commence doucement à m'y mettre,d'abord avec un rugosa ,et un lawinia,puis un Abraham Darby et un New dawn,dont j'attends impatiemment leur première floraison.Ravuie d'avoir découvert ton blog...A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est agréable de s'y promener.
      J'ai fait comme toi en arrivant dans la maison. J'ai arraché 5 rosiers. Les seuls fleurs du terrain. Avec le recul, je me dis que j'ai été bête. Mais bon. A ce moment là c'était "NO ROSES"
      Je ne manquerai pas d'aller visiter le jardin des oiseaux dont j'ai déjà liké la page
      A très bientôt :)

      Supprimer
  9. Bonsoir Grégory,
    J'y serai bien allé aussi à Chedigny mais ce week-end je n'étais pas disponible, je pense y faire un tour prochainement, ce sera plus calme du coup. Merci pour ton petit reportage, ainsi je n'ai pas trop de regrets... Qu'appelles tu roses "simples" ? Car Rush, est simple selon mes critères... En tous cas, tu ne le regretteras pas, dans ta haie, il sera majestueux, je l'ai aussi, mais il est encore petit chez moi. J'ai des photos de lui dans un jardin public à Besançon, il est immense !
    Bonne soirée
    Christophe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une ballade dans les ruelles calmes de Chédigny est bien appréciable oui. Je l'ai fait une fois seulement et on en profite mieux!
      Je me suis mal exprimé dans mon billet. Lorsque j'ai écrit rose simple, je pensais aux roses que l'on trouve chez les fleuristes, en bouquets. Elles sont jolies, mais personnellement je les préfère en vase à la maison plutôt que dans le jardin. C'est une histoire de goût:)
      Rush est simple, effectivement et c'est bien l'exception qui confirme ma règle!
      J'irai visiter très prochainement ton blog!
      Bonne journée

      Supprimer
  10. Peuh ! Je ne t'envie pas car moâ, Môssieur, j'ai (nous, càd Armelle et moi), donc nous avons passé le week-end non pas à humer des fessiers contre notre gré, mais CHEZ et AVEC André... Oui oui, André Eve bien sûr, qui d'autre ? Le nez dans les fleurs, et personne pour nous gâcher la vue ! TOUT le week-end, tralalalalèèère ! T'es vert, hein ? Bon je file, je ne sais pas çe que tu as dans la main mais ça va voler.... Lol. Bisous, bonne semaine ! J'adorerais visiter Chedigny, ton Joachim est craquant et j'ai longuement hésité sur Rush mais je ne l'ai pas pris, je me laisse jusqu'à l'automne pour me décider. Allez, à plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho mince! Le commentaire que je t'ai écrit ce matin n'est pas passé!
      Pour faire court, je t'écrivais que je n'étais pas jaloux du tout! Même si j'aurais adoré partager ce moment, la jalousie est futile et ne mène à rien. J'espère juste qu'avec Armelle vous allez nous faire un bel article sur le sujet!!
      Dis donc, tu aurais encore de la place pour un Rush toi ???
      Le jour où vous vous décidez à venir à Chédigny, je vous interdis formellement de ne pas me me dire!! :)
      Bonne semaine
      Bisous!

      Supprimer
  11. C'est où exactement Chédigny par apport à Tours, Blois ou encore Saumur ? Avec Jules nous passons de temps en temps en pays de Loire et donc en Touraine, lorsque nous poussons le bouchon jusque en Normandie. Alors si le crochet n'est pas trop important il se pourrait que cette année...
    Moi le Du Bellay irait bien avec mon Ronsard, à méditer....
    Bises et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  12. Chédigny, c'est au sud ouest de Tours, pas très loin de Loches!
    Du Bellay et Ronsard se complètent je trouve.
    Bonne semaine à toi aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc sur ma route Normande. A voir si Jules fera un détour. De toute façon faudra bien que nous dormions quelque part....
      Bises Greg

      Supprimer
    2. Mais oui il fera bien un détour :)
      La Touraine est remplie de chambres d'hôtes! Je ne peux malheureusement pas t'inviter dans ma chambre d'amis... Elle n'est encore qu'en état de projet, dans le grenier!

      Supprimer
  13. Toutes ces maisons fleuries, c'est trop beau!!!
    J'aime bien le second rosier ;)

    RépondreSupprimer
  14. et bien bravo pour tes choix j'aime tout particulièrement rush dont la délicatesse est vraiment magique. Savoir que tu vis en Touraine m'attendrit puisque j'y suis née, moi la Bretonne profondément ancrée dans sa terre. Je ne renie pas la douce Touraine de mon enfance et la magnifique roseraie de mon père. A bientôt Grég.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adopté la Touraine il y a un peu plus de 4 ans. On y est si bien..!!
      La Bretagne, c'est mon rêve de retraite... Je rêve d'une petite maison secondaire en pierre sur la côte bretonne. L'âme celtique qui règne dans cette région est envoutante!
      Et puis le salidou... quel délice!
      Sans oublier les embruns de la Manche... Aaaah... Voilà. Je manque de la Bretagne!

      Supprimer
  15. C'est surprenant, mais pendant que tu visitais Chédigny, Gisou et moi étions avec son créateur André Eve.
    Nous avons passé un week-end au paradis des roses.
    Dans le jardin privé d'André, j'ai pu sentir des roses qui m'ont littéralement enivrée. Quel bonheur.
    Tiens tiens, tu aimes les roses romantiques ? Comme moi.
    Ton rosier Joachim Du Bellay est splendide. Les pétales sont même dentelés. J'adore ce genre de rose et aussi la couleur ♥ ♥ ♥
    Le rosier Rush est une merveille. J'ai pu le contempler avec André dans trois jardins. N'hésite pas à le planter.
    Dès que j'ai un moment, j'écrirais un article (je suis assez prise par le boulot, mais je le ferais).
    Tu peux me dire (en privé, si tu préfères), quand tu pars en vacances,car je serais peut-être de passage dans ta région, et je serais très ravie de faire ta connaissance.
    Gros bisous et bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui!!! Gisou m'a dit ça! J'ai vraiment hâte de lire vos billets à ce sujet!! Quel bonheur cela a dû être!!
      Rush est déjà planté, au bord de la terrasse :)
      Cet été nous ne partons pas en vacances. A la place, on se marie! Je serais ravi aussi de partager un moment live avec toi!! Tu sais à peu près quand ce serait ?
      Bisous et bon week end à toi

      Supprimer
    2. Je pense être dans ta région dans le courant des deux dernières semaines d'août.
      Je serais seule avec mon fils de 15 ans. On se fait une virée au bord de la Loire, sûrement à Orléans et après à Fouras en Charente Maritime.
      Whaou si on arrive à se rencontrer, ce serait génial.
      Gros bisous et bon week-end.

      Supprimer
  16. Merci pour cette belle balade, je ne connais pas Chédigny et il va pourtant falloir que je lui rendre visite moi qui suis saumuroise je ne suis pourtant pas si loin que cela, mais le mois de mai a été très chargé côté week-end cette année. Que de belles maisons et de belles façades, c'est vraiment très beau.

    RépondreSupprimer
  17. Un village plein de charme avec ces maisons fleuries... croulant sous les roses....
    Un bon choix de rosiers pour le jardin.
    A+

    RépondreSupprimer