21.1.14

Sur un air de printemps

Sur la blogosphère, le constat est sans appel. Partout (ou presque), le jardin donne des signes de réveil. Des températures relativement douces, beaucoup de pluie, assez de soleil et voilà que les plantes se croient en mars! Je mentirais si je disais que ça ne m'angoisse pas. Evidemment que j'ai peur de Février, que je crains de grosses gelées, que je n'ai pas envie de subir une vague de froid comme en 2012 (et pour le coup il y a deux ans, je n'avais quasiment rien au jardin, donc pas de dégâts)... Mais comme tout un chacun, je suis impuissant face aux caprices de la météo. Face à la puissance de Dame Nature. Alors aucun autre choix que de la laisser gérer toute seule. Après tout, elle en a traversé des âges et chaque fois, elle a su s'adapter. Il faudra que j'en fasse autant. Que je m'adapte et que je l'observe, pour apprendre.

Cela faisait des semaines que je n'avais pas sorti mon reflex de sa housse. Alors j'ai profité d'une après midi ensoleillée pour faire un tour au jardin, prendre quelques photos, faire 2-3 bricoles et réfléchir à la forme et la disposition des massifs...

Allez, je dresse le bilan de cette petite sortie! Je m'abstiendrai des "déjà" car comme chez vous, il y a de l'avance...

Le Prunus triloba planté en avril 2013 prépare doucement ses prochaines fleurs.

Prunus triloba

Prunus triloba


La Spirée Anthony Waterer commence à débourrer. Pas encore taillée, elle garde les traces de 2013 sur elle.

Spirée Anthony Waterer

Spirée Anthony Waterer

Timidement, le rosier Reine Victoria débourre depuis quelques temps, timidement suivi par Léonard de Vinci.

Reine Victoria

Léonard de Vinci

Les clématites se lancent elles aussi.

Ville de Lyon
Clématite violette
Clématite violette

Les tulipes pointent le bout de leur nez, où qu'elles soient



Les Alliums sphaerocephalon (à vos souhaits!) d'Armelle et Gisou laissent apparaître leurs premières feuilles

Allium sphaerocephalon

Timidement, quelques rares Crocus Jeanne d'Arc percent les copeaux de bois. Je suis sûr d'en voir au moins 2 sur les 25 plantés. A moins que les cagouilles en décident autrement...



Dimanche dernier, je me suis amusé à récupérer le "corps" de l'olivier que j'avais en pot et qui n'a pas supporté les pluies abondantes de juillet 2011. Après une taille courte pour tenter de le faire repartir, il n'a jamais voulu. Je l'avais donc abandonné à son triste sort, à côté du compost.
Je l'ai fiché dans le sol, maintenu par une tige filetée et quelques grosses pierres... pour y faire grimper du lierre. Pourquoi faire ? Je ne sais pas. Je verrai ce que ça donne!
N'empêche qu'à ma grande surprise, en grattant le tronc, il était encore vert alors qu'il est déplanté depuis plus d'un an...!



 Malgré ces prémices du printemps, il y a des signes qui montrent que nous sommes quand même bien en hiver...! Comme les couleurs flamboyantes du Cornus sanguin Midwinterfire...

Cornouiller sanguin 'Midwinterfire'

... et les mésanges, qui n'en finissent pas de se gaver de graines!

Mésange charbonnière
Mésange charbonnière

A en croire les prévisions météo, il faut s'attendre ici à de la pluie pour le restant de la semaine, des minimales à 3°C et des maximales à 9°C... Pas de quoi stopper le réveil du jardin!

23 commentaires:

  1. Oui, toute la nature se réveille doucement, on verra bien ce que nous réserve Février !
    Le temps est plus froid, 4° aujourd'hui, un vent de nord-ouest et un ciel gris et brumeux et la pluie revient !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Croisons les doigts pour qu'il ne soit pas trop traître!!
      Bonne soirée à toi aussi Sylvaine

      Supprimer
  2. Vous avez un hiver tout-à-fait différent de celui qui prévaut dans l'est de l'Amérique du Nord. Nous sommes encore à Victoria en Colombie-Britannique où les jonquilles sont sur le point d'ouvrir, mes des amis me disaient que ce matin il faisait -25 chez-nous avec à peu près 1 mètre de neige d'accumulé dans les champs. Sur les routes, le remblai que produit la charrue à neige est de chaque côté plus haut ques les voitures. Il faut dire que c'est exceptionnel. Il y a deux ans nous avons eu un hiver particulièrement doux. La normale se situe entre les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai que chez toi, les hivers sont plutôt blancs et froid..!
      -25! Le jardin ne supporterait pas vraiment ça ici...!
      Profite bien de la douceur de la Colombie-Britannique Alain... Quand rentres-tu chez toi ? Attention au choc thermique!

      Supprimer
  3. C'est fou. J'en suis au même point chez moi. C'est inquiétant mais comme tu le dis,la nature s'adaptera,à nous de faire de même.
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de voir ça sur ton blog! J'ai même l'impression que c'est plus accentué chez toi!
      Bisous!

      Supprimer
  4. C'est toujours avec autant d'émotion que l'on constate l'arrivée des premiers bourgeons mais tout comme toi je crains les deux mois qui arrivent et leurs gelées tardives ...
    Croisons les doigts !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va espérer... Mais de toute façon, quoi qu'il se passe, on ne pourra rien y faire... ;)
      Bonne soirée!

      Supprimer
  5. Coucou Greg,
    Je suis comme tous ici j'ai peur que si le froids arrive: car février est assez meurtrier; hé bien toutes ces jeunes pousse disparaissent et que la saison a venir soit perdu. Alors je croise les doigts
    j'aime beaucoup ta nouvelle bannière et la présentation!!

    Bonne soirée et a +++

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lovina!
      Mais dis-moi, dans le Languedoc-Roussillon... fait-il réellement froid dans l'année ? :D
      Bisous!

      Supprimer
  6. Eh oui, ça bourgeonne à qui mieux-mieux un peu partout mais je ne crois plus au père Noël, encore moins au miracles... La nature s'adapte sans doute, non sans subir des dégâts parfois... Je vais quand même prendre quelques précautions si de grands froids sont annoncés. Si les plantez installées depuis longtemps ne craignent pas grand'chose, il n'en va pas de même pour les jeunes rosiers qui jouent les intrépides. Mieux vaut prévenir que guérir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis de ton avis Gisou! J'envisage de camoufler les pieds de Reine Victoria et Léonard de Vinci en cas de grand froid! Je ne voudrais pas les voir caner..!

      Supprimer
  7. Même constat ici mais l'hiver s'est de nouveau invité depuis hier: le jardin était tout givré hier et ce matin, il neige..
    Gageons que ces petits bourgeons n'aient pas trop à en souffrir!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il n'est pas trop piquant et qu'il provoque le repos au jardin... c'est tout ce que je peux te souhaiter! Tes rosiers étaient bien avancés... Ce serait dommage que ça leur cause du tort..
      Bises

      Supprimer
  8. inutile d'avoir peur des gelées ! le jardin se débrouille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand il est déréglé, ça fait toujours un peu peur... Après, il s'adaptera! Comme nous, il n'aura pas le choix..!

      Supprimer
  9. Le printemps a l'air d'être là, mais il ne faut pas oublier que l'hiver va finir par nous surprendre.
    De toute façon, on ne peut pas choisir la météo, on doit s'y adapter, et surtout bichonner les plus frileux pour ne pas qu'ils se fassent surprendre par le froid. Il fait reconnaître que l'on apprécie de voir les végétaux pointer leur bout de nez.
    La nature nous surprend toujours, alors sachons l'apprécier à chaque instant.
    On peut dire que les bourgeons sont en folie :)
    J'adore la mésange dans ton arbre. C'est un vrai plaisir que de pouvoir les observer.
    Bonne nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'adaptera de toute façon hein ?
      Ce week-end, la LOP et le MNHN organisent un comptage des oiseaux du jardin! Si le temps le permet, comme je n'ai pas encore de fenêtre sur le jardin, je m'installerai 1h dehors pour y participer! Cela fera l'objet d'un prochain post... L'occasion pour moi de voir si les piou aiment mon jardin (et à voir la vitesse à laquelle les boules de graisse disparaissent, je suppose que oui!), comment ils se comportent dedans... L'occasion de participer aux données scientifiques... Et l'occasion de prendre quelques photos pour améliorer la technique..!
      Plus d'infos : http://www.oiseauxdesjardins.fr/
      Bisous!

      Supprimer
    2. *faute de frappe* c'est la LPO, bien évidemment!

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup ta nouvelle bannière !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour. C'est la méme chose en Sologne . Ma Clématite Blanche a de gros bourgeons , je ne s'ai pas s'y je doit la raccourcir!!! Elle est trés éfilée . Passe un doux week end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Thérèse,
      Malheureusement, je ne suis pas certain de ce qui est le mieux à faire... Tout garder tel quel et tailler court au printemps pour être sûr que ça reparte ?
      Car si on taille maintenant et que ça gèle fort, on a plus de risque de perte...
      Ou alors, je me trompe...
      Bon week-end à toi aussi

      Supprimer