29.11.13

Un blanc matin...

C'était hier. Et c'était la première belle gelée. Pas trop grosse, mais assez pour replier les feuilles sur elles-même et les rendre cassantes comme du verre. Une gelée qui accroche bien au pare-brise et qui rend la pelouse toute blanche et dure. Ça a rendu Humphrey totalement barge! Il courait là-dedans comme un dingue et s'est roulé dans le givre attaché aux brins d'herbe!

J'en ai profité pour immortalisé ces petits cristaux figés sur les feuillages encore présents...

Heuchère Prince of silver (?)



Heuchère Pluie de feu




Heuchère Solar Eclipse





Heucherella Spotlight




Spirée Goldflame encore en feuilles, teinte d'automne.




Cornus semé par les oiseaux. Je ne sais pas de quel espèce il s'agit. Il en pousse partout dans le coin...



Nepeta





27.11.13

C'était en avril 2013...

L'idée a germé ici, sur le blog de Marie-Claude. Fleurissant de blogs en blogs, cette rétrospective d'avril 2013 me titille le bout des doigts. Et si je faisais aussi le bilan ? La règle du jeu est simple. Présenter sa plus belle photo, une mosaïque des fleurs d'avril, les belles découvertes, les déceptions et une belle association.

* * *

En avril 2013, le jardin était loin de ressembler à ce qu'il est aujourd'hui. Il n'y avait pas l'allée, pas de massif "le long de l'allée", il manquait quelques arbustes, la haie au fond du jardin n'était pas plantée... Et en farfouillant un peu dans le dossier "avril 2013" des photos du jardin, je me rends compte que mine de rien, cette année a été très productive!

.la plus belle photo.

Difficile de choisir. En février, je venais d'acquérir mon premier réflex. Une entrée de gamme, mais suffisant pour s'initier. Et pour le coup, j'ai beaucoup mitraillé. Aussi, je ne peux pas réellement choisir. Alors j'en mettrai 4. (Oui, je triche!)

La première, le réveil du cerisier. J'adore cette photo, parce qu'elle laisse apparaître une éclosion de bourgeon digne d'Aliens.


La seconde, toujours le même cerisier, quelques jours plus tard, lorsque les premières fleurs sont apparues. Ce sont les premières fleurs de l'année, et les premières du cerisier, que j'ai planté en septembre 2012.



La troisième sera pour le lilas mauve, qui était déjà en place lorsque nous avons acheté la maison. Je l'aime bien ce lilas. Il est délicat et il sent très très bon.



Et la quatrième, c'est ce Bourdon, butinant une Ancolie bleue. Le réveil de la nature.




.la mosaïque des fleurs d'avril.

Ancolies, tulipes, muscaris, saxifrage...




.la belle découverte.

Tulipa Annapurna. Plantée parce qu'elle me plaisait sur le papier, cette tulipe a bien failli me décevoir. Annoncée blanche, elle commence sa vie de fleur sur les tons jaune/crème, pour blanchir au fil de son épanouissement.




 .la déception.

Sans hésiter, le rosier Glamis Castle. Dès avril, il me l'a fait à l'envers. Des tiges frêles, couchées à la moindre bruine. Il ne lui a pas fallu longtemps avant d'être attaqué par le Marsonia. Malgré ça, j'ai eu quelques fleurs cette année, mais il ne ressemble à rien. La photo a été prise quelques semaines avant une taille drastique.



.une belle association.

Comme il n'y en n'avait pas réellement à ce moment là au jardin, je vais présenter le Cornouiller sanguin Midwinterfire couplé avec 2 Heuchères Obsidian. En arrière plan, on pourra remarque l'association des tulipes Annapurna avec des tulipes voilettes très foncées. Je n'ai pas de meilleure prise pour cette association (ou bien en mai!), mais j'avoue qu'elle me plaît beaucoup




Reste plus qu'à passer l'hiver...



24.11.13

Petites inconnues

Hier soir, des amis sont arrivés avec entre leurs mains une barquette avec 7 plants, achetés sans étiquette dans une jardinerie très connue.

"Ce sera pour ton jardin!"

Délicate attention

Seulement mis à part la bruyère et la primevère blanche, je sèche un peu. Je ne suis pas sûr de mon coup. Aussi, je ne sais pas si je dois les planter en jardinière ou en pleine terre. Ne connaissant pas leurs noms, je n'ai aucune idée de leur développement.

Alors je fais appel à vous, à votre expérience, à vos connaissances afin d'identifier ces quelques plants, histoire de les planter avant les prochaines gelées...

Inconnue A : Photinia nain

Elle me fait penser au Photinia Red Robin. Genre version naine. Des feuilles vertes foncées et de jeunes pousses bien rouges.




Inconnues B et C : Euonymus fortunei Emerald Gaiety + Euonymus japonica (aureomarginatus?)

Ces deux là me font penser à des fusains...






Inconnue D : Hebe (Green globe?)

On dirait du thym. Mais je ne le trouve pas très parfumé. Est-ce à cause du froid ? Ou bien est-ce que ça dégage de l'odeur en séchant...?



Inconnue E : Hebe ochracea

Une sorte de conifère...? Ça me fait penser au thuya qu'il y avait dans la cour commune qu'on avait quand j'étais petit...



Primevère blanche

Je croyais que les primevères fleurissaient au printemps...?




Et puis ce matin, j'ai accroché deux boules de graisse garnies de graines dans le jardin, pour les piafs et les mésanges. J'ai aussi déposé quelques graines dans une coupelle à quelques centimètres du sol, pour les rouge-gorges. Et ce soir, en rentrant, j'ai constaté qu'elles n'avaient pas été touchées... Je vais tâcher de patienter encore un peu, mais je crains vraiment que la destruction de la faune sauvage sur le terrain d'à côté est fait fuir les oiseaux plus loin que je ne l'aurais imaginé...


19.11.13

Vers le repos

La semaine dernière, les premières gelées ont blanchi les toits, les pare-brises et affaibli les derniers boutons de rose. Le vent du nord souffle son air glacé dans le jardin, rendant les derniers travaux de l'automne assez désagréables. Les jours raccourcissent tellement vite que je ne trouve que très peu de temps à passer au jardin.

Aussi, ce matin, à la hâte, j'ai planté les dernières acquisitions du week-end :
- des bulbes de Tulipes "Fleur de lys - Purple dream"
- des bulbes d'Allium Purple sensation (vive les -30% de remise en fin de saison!)
- une hellébore, bouture de ma mamie

Le temps aussi de tailler ce qui devait être taillé, protéger les dahlias, que je laisse en place. Si ça passe tant mieux, si ça casse, j'aurai essayé...

Quelques fleurs encore sont présentes au jardin : les sauges, les fuchsias (qui d'ailleurs n'ont jamais autant fleuri que depuis leur déplacement, il y a 1 mois!)... Mais je sens que c'est bientôt l'heure du repos... Me tarde que l'hiver se passe, pour voir tout se petit monde se réveiller! Mais il va falloir être patient...

Alors en attendant je cogite, sur ce qui me ferait envie l'année prochaine!


Nouvelle section sur le blog : Au fil des saisons. Espace qui montrera l'évolution du jardin dans son ensemble, au fil des saisons

9.11.13

Questionnaire pour un jardinier

Je ne voudrais pas paraphraser François. Mais j'ai eu le même ressenti que lui en lisant ce midi les blogs jardin que je parcours régulièrement. Des questionnaires, des tags... Et bim, je lis mon nom sur une étiquette plantée dans un jardin à Pouzioux. Je suis donc tagué. Donc, je me prête au jeu.

En trois mots : râleur, perfectionniste, entier.

Un parfum : Avant d'avoir un jardin, je n'apportais que peu d'importance aux parfums. Pour moi, ce n'était qu'un artifice. Un mélange d'alcool et d'essences qui n'avait pour but que de masquer l'odeur naturelle d'un corps. Et puis, lorsque j'ai commencé à créer le jardin de la maison que nous venions d'acheter, j'ai découvert ce qu'était le parfum. L'originel. Celui des fleurs. Il y a deux parfums dans le jardin, dont je ne peux me lasser. Et je précise que si ces plantes ont rejoint le jardin, c'est en priorité pour leur parfum. Le premier, en septembre 2011. Celui du Buddleja davidii Royal Red. Un puissant parfum de miel que je ne me lasse de sentir, depuis 2 étés.
Le second, c'est celui de la rose Reine Victoria. Puissant et envoûtant. Un régal.

Le dernier livre : Actuellement je suis en train de lire Billie, d'Anna Gavalda. La majorité des critiques démontent ce livre. Sous prétexte qu'il est loin de ce qu'écrit habituellement Gavalda, il est considéré comme raté. Personnellement, j'aime beaucoup. D'accord, c'est parfois cru et vulgaire (mais bon, qui ne dit pas de gros mots ?! Je suis un maître en la matière! Oui, oui...)
Mais c'est une véritable déclaration d'amour/amitié que Billie, jeune femme élevée à la gitane dans une caravane fait à son meilleur ami Franck, homosexuel rejeté par son père. Chacun étant la béquille de l'autre... Nous sommes loin d'Ensemble c'est tout, de La Consolante, mais ça se lit. Et plutôt bien. 

Un film marquant : Il y en a plusieurs. Mais si je ne dois en citer qu'un seul, je choisis celui qui m'a fait pleurer deux jours durant après l'avoir vu au cinéma. Le Secret de Brokeback Moutain.

Des enfants :  Non...

Que m'apporte la blogosphère ? : J'ai commencé par fréquenter un forum de jardin. Je ne pensais pas, en postant mes premières questions, que 2 ans après j'en serai rendu à avoir des contacts réguliers (certes virtuels) avec des jardiniers et des jardinières exceptionnel(le)s, ayant le cœur sur la main, avec les mêmes valeurs que moi. En parcourant les blogs, j'y déniche des idées, je découvre de nouvelles plantes... Et puis les échanges permettent aussi d'avoir un petit bout des autres dans son univers, et d'avoir une pensée pour chacun, chaque fois que je m'évade dans mon jardin. C'est agréable, de partager une passion commune avec des personnes qui ne jugent pas et comprennent parfaitement que la Nature est viscéralement ancrée en nous.

Un objet favori : Je pense à deux objets. Le premier, certainement parce que je fais partie de la Génération Y comme ils disent, c'est mon smartphone. Jamais sans lui. Très utile pour prendre des photos à la va-vite, pour consulter les caractéristiques d'une plante qui plaît en jardinerie, pour rester en contact avec la famille et les amis, qui sont loin. Et le second, sans hésiter, le reflex que je me suis offert l'année dernière et qui me permet d'avoir un autre regard sur le monde.

Une gourmandise : Le taboulé. Mais pas n'importe lequel ! Celui de ma tatie (que j'arrive à reproduire presque à l'identique!).

Une chose un peu folle que j'aimerais faire : Tout quitter pour vivre à la babacool, dans une maison en pierres, isolée, avec poules, chèvres, potager, fôret...

Un style vestimentaire : Aucun en particulier. Je prends ce qui me vient sous la main. Pour être honnête, depuis 2 ans je préfère dépenser de l'argent pour le jardin plutôt que pour la garde-robe...

Voilà pour moi. Comme le veut la règle, il me faut maintenant taguer quelques personnes : 

- Caro

Et pour illustrer ce billet, une photo prise à la va-vite avec le smartphone. Ma déco d'automne