27.8.13

Les bestioles

Cet après-midi, pendant que j'étais en train de tailler les framboisiers, un serpent est sorti de sa cachette. Juste à côté de ma main! J'ai simplement eu le temps de crier (eh oui, on ne se refait pas), de courir récupérer l'appareil photo... et de le râter! Plus rapide que l'éclair, il avait déjà trouvé une autre cachette.
Et je n'aime pas ça. Mais alors pas ça du tout! Savoir qu'il y a un serpent dans mon jardin, ne pas savoir où il se planque, ça m'angoisse! J'ai horreur de ça! J'ai lu tous les bons côtés du serpent au jardin, mais rien n'y fait. J'veux pas!

J'ai profité d'avoir l'appareil entre les mains pour mitrailler tous les volants du jardin à ce moment là.

Il y a le butineur scintillant



La petite gourmande



Toujours des Moro Sphynx... Cet après midi, il était au moins 3!




Il y a aussi les papillons de la Gaura lindheimeri Rosy Jane







J'ai aussi rencontré le cousin du squatteur de chez Gisou


Et pour m'accompagner au jardin, quelqu'un que je n'ai encore jamais présenté : Humphrey!
Mon tank de 40 kilos, destructeur de pousse, arracheur de plantule, véritable tornade au jardin. J'ai arrêté de compter les plantes qui ont trépassé à son passage... J'ai aussi arrêté de lui en vouloir, même si sur le coup ça me met très en colère... C'est un p'tit cul de bientôt 16 mois alors bon... il ne se canalise pas!




13.8.13

Méli-mélo

Caprices d'été. Soleil ardent, orage violent. Celui passé au-dessus de nos toits à notre retour de vacances a été terrible pour mon buddleja. Ce fameux Royal Red, qui attirait le Machaon et autres lépidoptères, n'est (presque) plus. Le vent l'a arraché à son sol. Couché. Coupé. Il m'aura fallu 2 jours pour me décider à le tailler (très très) court. Encore en fleurs, 2m sur 2m. En moins de deux ans, il avait atteint une taille qui me convenait parfaitement. Il ne me reste plus qu'à attendre l'été prochain.

Deux nouvelle plantes ont fait leur entrée au jardin. La première, c'est une Gaura lindheimeri Rosy Jane. Délicate fleur blanche bordée de rose. Elle se mélangera au rosier Léonard de Vinci et au lupin Le Page. Photo prochainement.

La seconde, c'est une sauge. Violette de Loire. J'ai découvert les sauges en 2011 avec la Hot Lips. Depuis, j'en ai planté 4 ou 5 autres au jardin. J'adore leur odeur et leurs fleurs attirent toutes sortes de butineurs.
Cette Violette de Loire a surtout une couleur que j'aime beaucoup. Un très beau violet, soutenu. Et lorsqu'elle se sera étoffée, elle épousera le rosier Léonard de Vinci.


Et lorsque j'écris que ces sauges attirent les butineuses, je ne mens pas! De véritables gourmandes!



Mon Acer palpatum Red Emperor verdit. A la base pourpre, ses feuilles prennent une teinte de plus en plus verte. J'ai cherché une explication sur le net et... personne ne sait pourquoi! Ça arrive, souvent, sans que l'on ne sache pourquoi. Ce n'est pas grave, ça permet de détacher cette nouvelle pousse qu'il a eu envie de me faire il y a quelques jours (allez savoir pourquoi?).
J'aime ce contraste!




Je clôturerai ce billet avec 2 fuchsias qui me font l'honneur (à mon grand étonnement) de revenir chaque année depuis 2 ans :

Ricartonii



Genii (qui va être déplacé cet automne)





1.8.13

De belles surprises (II)

Voilà deux semaines que je n'ai pas posté ici..! Quelques petits soucis informatiques à la maison m'en ont empêché. Et puis il y a eu les vacances aussi. Un peu d'océan. Ça fait du bien! Bref, ce n'est pas pour raconter mes vacances que j'ai mis en ligne ce blog! 

Durant mon absence, un ami est venu prendre soin de mon petit jardin. Et à mon retour, j'ai découvert plein de petites surprises..!


L'an passé, j'ai acheté un hortensia à un pépiniériste, mais il n'avait pas encore fleurit. Cette année, c'est la découverte ! 




Il y a aussi ce Lagerstroemia indica Yang Tsé, que j'ai acheté défleurit l'an dernier et qui avait subit un très gros coup de chaud dans son pot. Toutes les feuilles étaient tombées! Une semaine de convalescence chez ma grand-mère l'avait remis d'aplomb.





L'an dernier toujours, j'avais semé des tournesols, pour m'amuser tant que les massifs n'étaient pas délimités. Graines échappées, ou déplacées par les oiseaux... cette année, j'ai 4 pieds qui ont poussé en plein milieu du massif de cette année! Comme il n'est pas terminé, je les ai laissées... Et c'est du bonheur!




Une amie jardinaute m'a envoyé l'automne dernier une pousse d'arbre aux faisans. Le trajet via la Poste ainsi que les 2 nuits passées dans le bureau de poste lui avaient fait mal. Seule une tige a persisté... et à ma grande surprise, j'ai eu une mini floraison!



Je ne m'attendais pas du tout à voir le petit Lupin des Pages fleurir cette année! (Planté ce printemps)




Il y a aussi le dahlia que ma belle-mère m'a offert, les graines de cosmos échappées, la remontée du Léonard de Vinci (avec des fleurs beaucoup plus petites!)... et l'Althéa, qui s'épanouit depuis 2 ans!







Quant au reste... Je planche déjà sur tous les déplacements que je vais devoir faire cet automne!